#délinquance #prison #société : débuts est une plateforme collaborative d'innovation sociale
#délinquance #prison #société : débuts est une plateforme collaborative d'innovation sociale

Pas facile d’appréhender la liberté après ces années mais qu’est-ce que c’est bon ! À bientôt et bon courage pour la suite du projet.
L.C.

Louis avait l’habitude d‘envoyer de longs courriers mais c’est sur une carte postale qu’il a annoncé sa libération. Pour cette raison et pour bien d’autres, il a été décidé que ce projet s’appellerait débuts

Illustration : débuts par Fabien Voileau

.débuts
#délinquance #prison #société
débuts est une plateforme collaborative d’innovation sociale
Créé et géré en collaboration avec des personnes détenues, débuts vous invite à contribuer à la prévention de la délinquance et à la réinsertion en apportant vos idées, vos arguments ou vos compétences, quelles qu’elles soient.
Pour cela, débuts met en place des projets participatifs ouverts à tous : grand public, professionnels et entreprises, écoles de tous niveaux, associations…, ainsi que des ateliers en prison qui impliquent la population pénale à toutes les étapes des projets.
débuts, c’est aussi un site d’actualité et d’opinion qui vous invite à questionner, informer ou réagir pour débattre ensemble et innover sur ces enjeux de la vie en société.
Chacun est ainsi libre d’écrire, commenter, témoigner, créer, filmer, photographier, rejoindre un projet participatif ou en proposer un…, que ce soit pour partager un point de vue, des connaissances ou un talent, dans un but personnel ou professionnel.

débuts s'adresse à tous

débuts a été créé pour réunir toute la société autour de projets innovants qui feraient intervenir les opinions, les idées et les compétences du plus grand nombre :
  les personnes détenues et leurs proches, car c’est pour les premières un moyen de se responsabiliser et de contribuer à leur propre réinsertion, mais aussi à celle des autres
  le personnel de l’administration pénitentiaire et l’ensemble des professionnels de la Justice, car leur expérience peut enrichir une réelle évolution des moyens de la réinsertion
  les professionnels et les entreprises, car grandes et petites structures ont toutes un rôle à jouer et des compétences à apporter, quel que soit leur secteur d’activité
  les écoles de tous niveaux et de toutes filières, car les projets de débuts sont aussi des expériences pédagogiques citoyennes
  les associations et les institutions publiques et privées, car elles représentent des voix et des valeurs collectives, qu’elles soient sociales, républicaines ou spirituelles
Et enfin le public, à qui débuts propose de s’exprimer sur ses expériences, ses réflexions ou ses ressentis, que ce soit par rapport à l’actualité, aux projets en cours ou à un parcours personnel.
En effet, ce site vous permet de vous faire entendre, afin que vos idées et vos convictions participent à l’évolution de la vie en société.

5 bonnes raisons de contribuer

  parce que la prévention de la délinquance et la réinsertion sont des enjeux de la vie en société qui nous concernent tous
  parce que tout le monde n’est pas spécialiste mais chacun à un avis. Et plus encore : du bon sens, des valeurs, du pragmatisme ou de l’audace pour enrichir l’intelligence collective
  parce que la question pénale, c’est aussi une affaire de culture, d’enseignement, de philosophie, de spiritualité, de travail…  c’est à vous de proposer
  parce qu’avec le mécénat de compétences, vous pouvez aussi contribuer selon ce que vous savez faire de mieux : votre métier
  parce qu’enfin, contribuer à la prévention de la délinquance et la réinsertion, ce n’est pas un devoir, c’est une occasion citoyenne de faire évoluer la société vers l’idée qu’on s’en fait

Qu'est-ce qu'une contribution à débuts ?

débuts fait appel à vos opinions et vos compétences dans le but de réinventer la prévention de la délinquance et la réinsertion par le débat et la réalisation de projets concrets.
C’est pourquoi une contribution à débuts, c’est une idée, une information, un argument, un témoignage personnel ou une proposition collective. Cela peut aussi être une compétence, le thème d’un nouveau projet, un partenariat…

L'histoire de débuts

  Qu’est-ce que tu sais faire ?
débuts est né à la suite de nombreux échanges de correspondances menés avec des personnes détenues qui souhaitaient employer utilement leur parcours pénitentiaire.
Petit à petit, chacun a apporté sa motivation, ses idées et ses compétences pour construire un projet commun dédié au sens de la peine. Celui-ci n’aurait pas seulement pour but d’interroger le rôle de la prison dans la société, mais aussi et surtout, celui de la personne détenue et de son activité durant sa détention.
D’abord structurés au sein d’une association, ces échanges ont ensuite donné naissance à débuts, adressé à l’ensemble de la société.

Financement & partenariats

débuts ne fait appel à aucune subvention publique. Son financement propre et ceux de ses projets sont assurés par des partenariats conclus avec le secteur privé ; ceci à l’exception des projets que des institutions publiques pourraient elles-mêmes souhaiter financer, sous la forme d’une commande.
Sous certaines conditions, les contributions peuvent donner droit à des avantages fiscaux selon le régime du don par apport de compétences, accessible aux professionnels indépendants et aux entreprises.
.débuts
#délinquance #prison #société
débuts est une plateforme collaborative d’innovation sociale
Créé et géré en collaboration avec des personnes détenues, débuts vous invite à contribuer à la prévention de la délinquance et à la réinsertion en apportant vos idées, vos arguments ou vos compétences, quelles qu’elles soient.
Pour cela, débuts met en place des projets participatifs ouverts à tous : grand public, professionnels et entreprises, écoles de tous niveaux, associations…, ainsi que des ateliers en prison qui impliquent la population pénale à toutes les étapes des projets.
débuts, c’est aussi un site d’actualité et d’opinion qui vous invite à questionner, informer ou réagir pour débattre ensemble et innover sur ces enjeux de la vie en société.
Chacun est ainsi libre d’écrire, commenter, témoigner, créer, filmer, photographier, rejoindre un projet participatif ou en proposer un…, que ce soit pour partager un point de vue, des connaissances ou un talent, dans un but personnel ou professionnel.

débuts s'adresse à tous !

débuts a été créé pour réunir toute la société autour de projets innovants qui feraient intervenir les opinions, les idées et les compétences du plus grand nombre :
  les personnes détenues et leurs proches, car c’est pour les premières un moyen de se responsabiliser et de contribuer à leur propre réinsertion, mais aussi à celle des autres
  le personnel de l’administration pénitentiaire et l’ensemble des professionnels de la Justice, car leur expérience peut enrichir une réelle évolution des moyens de la réinsertion
  les professionnels et les entreprises, car grandes et petites structures ont toutes un rôle à jouer et des compétences à apporter, quel que soit leur secteur d’activité
  les écoles de tous niveaux et de toutes filières, car les projets de débuts sont aussi des expériences pédagogiques citoyennes
  les associations et les institutions publiques et privées, car elles représentent des voix et des valeurs collectives, qu’elles soient sociales, républicaines ou spirituelles
Et enfin le public, à qui débuts propose de s’exprimer sur ses expériences, ses réflexions ou ses ressentis, que ce soit par rapport à l’actualité, aux projets en cours ou à un parcours personnel.
En effet, ce site vous permet de vous faire entendre, afin que vos idées et vos convictions participent à l’évolution de la vie en société.

5 bonnes raisons de contribuer

parce que la prévention de la délinquance et la réinsertion sont des enjeux de la vie en société qui nous concernent tous
parce que tout le monde n’est pas spécialiste mais chacun à un avis. Et plus encore : du bon sens, des valeurs, du pragmatisme ou de l’audace pour enrichir l’intelligence collective
parce que la question pénale, c’est aussi une affaire de culture, d’enseignement, de philosophie, de spiritualité, de travail… c’est à vous de proposer
parce qu’avec le mécénat de compétences, vous pouvez aussi contribuer selon ce que vous savez faire de mieux : votre métier
parce qu’enfin, donner un sens à la peine, ce n’est pas un devoir, c’est une occasion citoyenne de faire évoluer la société vers l’idée qu’on s’en fait

Qu'est-ce qu'une contribution à débuts ?

débuts fait appel à vos opinions et vos compétences dans le but de réinventer la prévention de la délinquance et la réinsertion par le débat et la réalisation de projets concrets.
C’est pourquoi une contribution à débuts, c’est une idée, une information, un argument, un témoignage personnel ou une proposition collective. Cela peut aussi être une compétence, le thème d’un nouveau projet, un partenariat…

L'histoire de débuts

  Qu’est-ce que tu sais faire ?
débuts est né à la suite de nombreux échanges de correspondances menés avec des personnes détenues qui souhaitaient employer utilement leur parcours pénitentiaire.
Petit à petit, chacun a apporté sa motivation, ses idées et ses compétences pour construire un projet commun dédié au sens de la peine. Celui-ci n’aurait pas seulement pour but d’interroger le rôle de la prison dans la société, mais aussi et surtout, celui de la personne détenue et de son activité durant sa détention.
D’abord structurés au sein d’une association, ces échanges ont ensuite donné naissance à débuts, adressé à l’ensemble de la société.

Financement & partenariats

débuts ne fait appel à aucune subvention publique. Son financement propre et ceux de ses projets sont assurés par des partenariats conclus avec le secteur privé ; ceci à l’exception des projets que des institutions publiques pourraient elles-mêmes souhaiter financer, sous la forme d’une commande.
Sous certaines conditions, les contributions peuvent donner droit à des avantages fiscaux selon le régime du don par apport de compétences, accessible aux professionnels indépendants et aux entreprises.