débuts > Infos & données > Ce qu’il faut savoir pour inventer l’éco­responsabilité en prison

Ce qu’il faut savoir pour inventer l’éco­responsabilité en prison

…ou pourquoi il faudrait le faire.

Cet article présente une sélection d’informations et de données relatives à l’écologie et à l’éco­responsabilité en prison. Issues du travail préparatoire de recherche scientifique qui ouvre le chantier collaboratif Écoresponsables ?, elles sont ici présentées sous forme de points essentiels à connaître pour aborder les grands enjeux de ce projet.

Ce contenu, librement alimenté par les contributeurs, sera régulièrement mis à jour jusqu’à la clôture du projet.

la déresponsabilisation en détention
  • le fonctionnement des établissements pénitentiaires tend à déresponsabiliser les personnes détenues en les déchargeant des responsabilités qui incombent à tout homme libre ;
  • les modalités de la vie quotidienne sont en effet explicitement et rigoureusement réglées : les détenus sont dépendants des agents pénitentiaires pour la majorité des actes qu’ils ont à accomplir (se déplacer, se restaurer, envoyer du courrier, téléphoner, etc.) ;
  • un mot à ajouter ?
la Propreté et la gestion des déchets
  • l’hygiène en cellule est la première considération habitante, notamment par hantise d’une propagation de maladies ;
  • l’état de propreté d’une cellule dépend des intentions de ceux qui l’occupent à vivre dans un espace propre ou non, mais aussi des moyens mis à disposition (matériel permettant de faire le ménage, (im)possibilité de maintenir propre une cellule sur-occupée, etc.) ;
  • le nettoyage des espaces partagés en prison (ex. les cours de promenade) est assuré par des personnes détenues employées par l’Administration pénitentiaire (les « auxiliaires ») ;
  • au sein des établissements, le tri des déchets est inexistant (les déchets sont ménagers et industriels, liés aux activités de travail et de formation professionnelle) ;
  • chaque cellule dispose d’une poubelle mais il est fréquent que des déchets soient jetés par la fenêtre, les cours de promenade étant alors transformées en décharges sauvages (ces habitudes semblent toutefois plus fréquentes en Maisons d’arrêt, accueillant les courtes peines) ;
  • un mot à ajouter ?
la Gestion des ressources (eau et électricité)
  • les douches sont collectives (les établissements récents pourvoient cependant les cellules en douches individuelles), elles sont accessibles durant des plages horaires prévues à cet effet ;
  • l’eau, chaude et froide, est également disponible en cellule ;
  • pour lutter contre les problèmes d’isolation et de chauffage, les détenus utilisent souvent les plaques électriques de cuisine comme chauffage d’appoint ;
  • un mot à ajouter ?
l’Environnement naturel
  • dans certains établissements pénitentiaires, les personnes détenues ont la possibilité de participer à des activités de jardinage, soit dans des espaces dédiés sous la responsabilité d’un intervenant extérieur, soit dans les espaces des cours de promenade ;
  • par son architecture ultra-fonctionnaliste, la prison n’est pas seulement une privation de liberté mais aussi de “nature” que les architectes tentent de réintroduire au moyen de parterres gazonnés, de végétation basse ou de jardins ;
  • un mot à ajouter ?
la Règlementation intérieure
  • le Code de procédure pénale et le Règlement intérieur type des établissements pénitentiaires prévoient des sanctions à l’encontre de celui qui «ne préserverait ou n’entretiendrait pas la propreté de sa cellule ou des locaux communs» et «jetterait tout objet ou substance par les fenêtres de l’établissement» ;
  • dans les faits, il semble que seul le « dommage causé délibérément aux locaux ou au matériel affecté à l’établissement » fasse l’objet de poursuites disciplinaires dans les cas graves ;
  • un mot à ajouter ?

partager une info, une donnée
Contribuez à l’enrichissement de ce contenu en partageant vos infos et vos données sous formes de notes, articles ou liens vers des contenus extérieurs en respectant les conditions de vérifiabilité et de neutralité.
Vous ne parvenez pas à nous écrire ? Adressez-vous à contribuer@debuts.fr
VOTRE texte
Besoin d'aide ? Ouvrir l'aide à la rédaction dans une autre fenêtre

PIÈCE JOINTE (option)
Vous pouvez illustrer vos propos en joignant vos images, sons ou vidéos

VOTRE identifiant
Vous n'avez pas d'identifiant ? Vous pourrez en créer un plus tard

votre e-mail *
N'apparaîtra pas sur le site

validez *

  En validant, j'accepte les conditions de dépôt

Related posts

commenter