débuts > Projet > L’éco­responsabilité en prison ? Viser juste

L’éco­responsabilité en prison ? Viser juste

« Viser juste », c’est le nom d’un projet de recherche collaborative sur l’écoresponsabilité en prison. « Viser juste », c’est aussi l’idée conductrice du projet. Car inventer la responsabilité écologique en milieu carcéral, ce n’est pas pour y améliorer le confort. C’est un moyen de responsabiliser. De socialiser. Voire même, de réinsérer.

Inventer l’écoresponsabilité en prison, c’est aussi une opportunité citoyenne. La conception de dispositifs écologiques en milieu pénitentiaire sera le fruit d’un travail collaboratif entre personnes détenues, entreprises, écoles, institutions et associations, tous réunis dans un cadre de recherche orientée vers l’action.

responsabiliser la vie carcérale par l’environnement

« Viser juste » a été créé d’après une idée originale de Richard, détenu à Arles, et développé par une équipe pluridisciplinaire de chercheurs en sciences sociales constituée à cette occasion sous la direction de Lucie Bony, géographe sociologue.

Ensemble, ils ont élaboré un programme de recherche qui aborde le domaine de l’écologie comme une source de possibles en matière de responsabilisation dans et vis-à-vis de l’environnement carcéral. Première partie d’un vaste chantier organisé par débuts sur l’écoresponsabilité en prison, ce programme est destiné à être mis en place dans trois établissements pénitentiaires, à titre d’expérience.

hygiène, dépenses énergétiques & métiers vert

Résolument pragmatique, Viser juste a pour finalité la conception de dispositifs « écoresponsables » au sein des établissements pénitentiaires qui accueilleront son programme de recherche.

Il s’agit d’identifier les postes et domaines d’expérimentation réalisables sous la forme d’études de faisabilité. À partir de l’enjeu le plus « visible » de l’hygiène, la thématique écologique s’ouvrira sur 3 pôles principaux : la propreté et la gestion des déchets, la consommation énergétique et les activités ou formations professionnelles « vertes ».

La démarche du projet – dite de recherche-action – procédera notamment par l’observation et l’analyse des pratiques en détention sous la forme d’audits qui cibleront les besoins des établissements, et par la prospection de partenaires extérieurs susceptibles de s’y associer.

Une coproduction qui associe toutes les compétences de la société

Une prison « propre » pourrait changer l’expérience carcérale. Mais qui s’engagerait à ce qu’elle le devienne ? Et pourquoi ?

Dans une autre dimension, ce projet abordera le rapport à l’environnement carcéral. Pour les personnes détenues, c’est un lieu de vie contraint au fonctionnement déresponsabilisant. Pour le personnel pénitentiaire, c’est un lieu de travail qui pourrait être revalorisé. Et pour le reste de la société ?

Sollicitées en première instance pour découvrir et inventer l’écologie en prison, dans le cadre d’ateliers participatifs, les personnes détenues seront amenées à porter un regard sur la vie en détention, mais aussi à susciter un autre regard sur le milieu carcéral, celui de l’extérieur.

Et justement, pour l’extérieur, « Viser juste » veut être une porte d’entrée. Une entrée innovante en matière de responsabilité sociale. Une opportunité économique, peut-être aussi. Une expérience pédagogique et un vrai challenge, pas un « cas d’école ». Adressé aux professionnels et aux entreprises, aux écoles, aux associations et institutions, « Viser juste » entend ouvrir, ne serait-ce qu’un peu, un environnement carcéral trop confiné, trop exempt des grandes mutations de la société, de la norme.

Avec la thématique de l’écologie, ce sont des acteurs nouveaux qui sont invités à « se pencher sur les prisons ». Des acteurs penseur et faiseurs : le principe étant de contribuer à l’évolution du milieu carcéral « par la compétence », qu’il s’agisse de recyclage, d’optimisation des dépenses énergétiques ou d’écodesign… C’est un grand travail collaboratif qui sera ainsi engagé, même si tous les contributeurs ne se rencontrent pas physiquement.
viser juste point par point
  • « Viser juste » est un projet de recherche-action sur l’écoresponsabilité en prison

 

  • première partie d’un vaste chantier sur l’écologie en milieu carcéral, il est destiné à être mené dans 3 établissements pénitentiaires, à titre d’expérience

 

  • son programme vise à analyser, interroger et faire évoluer la responsabilité des personnes dans l’environnement carcéral, sous l’angle de la responsabilité écologique

 

  • les sujets couverts sont notamment la propreté et la gestion des déchets, la préservation des ressources (eau et énergie), le gaspillage et l’environnement naturel
    Enrichir les ressources documentaires

 

  • ce projet est mené selon une méthodologie collaborative pour débattre des enjeux de l’écoresponsabilité en prison et mettre en place des expérimentations

 

  • le protocole de recherche scientifique articule différents modules de travail de terrain, à l’extérieur et en ligne

 

 

 

 

 

  • première partie exploratoire du chantier « Écoresponsables ? », « Viser juste » donnera lieu à un débat public en seconde partie : L’écologie a-t-elle sa place en prison ?
viser juste équipe
  • Lucie Bony – responsable de la recherche scientifique
    Géographe et sociologue
    Centre de recherche sur l’habitat (UMR 7218 Lavue)
    ATER à l’université Paris 8 Saint-Denis-Vincennes www.crh.archi.fr

 

  • Olivier Milhaud
    Maître de conférences en géographie Sorbonne Universités
    www.cafe-geo.net

 

  • Marie Morelle
    Maître de Conférences HDR en Géographie, Université Paris 1 Panthéon, Sorbonne
    Laboratoire Prodig
    www.terrferme.hypotheses.org

 

  • Isabelle Richard
    Docteur en psychologie sociale
    Fondatrice du bureau d’études et de recherches Environnons

 

compléter viser juste
votre texte
Imaginez le nouveau chapitre de ce projet. Inventez la suite pour que ce ne soit qu’un début.

 

VOTRE identifiant
Vous n'avez pas d'identifiant ? Vous pourrez en créer un plus tard

votre e-mail *
Votre e-mail n'apparaîtra pas sur le site

validez *

  En validant, j'accepte les conditions d'utilisation

Related posts

commenter