débuts > Appel à partenariat > Devenir partenaire de l’éco­responsabilité en prison

Devenir partenaire de l’éco­responsabilité en prison

débuts, première plateforme d’innovation collaborative en milieu carcéral, met en place un grand chantier autour de l’éco­responsabilité en prison et appelle les entreprises, les écoles et les associations concernées à devenir les partenaires écocitoyens de sa démarche pionnière.
Devenir partenaire de l’éco­responsabilité en prison

« Viser juste », première partie d’un grand chantier participatif sur l’écologie en prison, invite tous les professionnels et les entreprises, les écoles et les associations du domaine de l’écologie à rejoindre l’invention de l’écoresponsabilité en prison.

Soutien humain, matériel ou financier. Porteur d’une compétence méthodologique ou écologique. En collaboration ou en complément du travail mené par une équipe de chercheurs avec les personnes détenues volontaires. Vous proposez le partenariat qui vous correspond le mieux pour enrichir la réflexion, ouvrir des pistes de travail ou vous impliquer dans la création de dispositifs écoresponsables en prison.



PROFIL

Entreprise, école, fondation ou association, votre activité concerne le domaine de l’écologie et/ou l’écoresponsabilité et vous souhaitez apporter votre soutien ou votre savoir-faire et vos valeurs à l’invention de l’écoresponsabilité en prison.

« Éco-et-citoyen », vous pensez que l’écologie peut-être une opportunité de responsabilisation, de socialisation et de réinsertion. Audacieux, vous souhaitez vous associer à une initiative résolument innovante, menée dans un cadre scientifique et dynamique.

vous ne connaissez pas le milieu pénitentiaire
Les offres de partenariat ne s’adressent pas spécifiquement aux structures déjà impliquées ou expérimentées dans le milieu pénitentiaire : vous contribuez selon vos valeurs et appréhendez la question pénale avec débuts, les personnes détenues membres de son administration et l’équipe d’encadrement scientifique du projet.


calendrier

La durée du programme « Viser juste » est évaluée sur 12 mois (le programme des ateliers pénitentiaires sur le terrain est planifié sur 8 mois). Il sera mis en place dès lors que les accords de principe partenariaux pour son financement auront été conclus, en accord avec les établissements pénitentiaires ciblés ou ayant fait la demande pour l’accueillir.

modalités

Les partenaires sont libres de proposer leurs idées et modalités de contribution, sur la base de leur secteur d’activité :

  • les propositions de partenariats sont évaluées en termes d’opportunité et de faisabilité par les responsables du projet et les équipes de débuts ;
  • votre contribution peut être apportée de façon autonome, en partenariat avec un tiers ou en collaboration avec l’équipe de recherche scientifique du projet (qui encadre les activités menées au sein des établissements pénitentiaires) ;
  • en tant que partenaire, vous « ferez l’actualité » du chantier Écoresponsables ? et participerez à sa communication sur debuts.fr et les sites partenaires du projet.
votre proposition est un accord de principe
Quelle que soit sa forme, votre proposition de partenariat constitue un accord de principe. Les modalités des partenariats conclus sont définies par contrat entre le partenaire et l’association administratrice de débuts.
proposer un partenariat
Prenez librement contact pour échanger et proposer votre contribution.
Vous souhaitez contribuer sous plusieurs formes ? Proposez vos contributions dans un message unique.
Vous ne parvenez pas à nous écrire ? Adressez-vous à contribuer@debuts.fr
Être partenaire financier

Le partenariat financier concerne le financement du programme de recherche « Viser juste » au sein des trois établissements pénitentiaires prévus à l’étude.

  • le programme de recherche est évalué à 38 500 € ;
  • ce budget est reparti en : frais de déplacement (38 %) ; valorisation et dissémination de la recherche (23 %) ; salaires (22 %) ; achat de matériel et supports de communication « terrain » (17 %) ; + frais de fonctionnement de débuts (10 %) ;
  • le partenariat financier s’adresse à un minimum de 2 partenaires ;
  • les partenaires ne peuvent financer le projet à plus de 50% du montant global.

apporter une compétence « méthodologique »

L’apport de compétence « méthodologique » vise à soutenir le travail de recherche-action mené par l’équipe de chercheurs au sein des établissements pénitentiaires accueillant le projet :

  • contribuer à l’organisation du travail d’audit, mené par l’équipe de recherche, qui comprend un diagnostic quantitatif et qualitatif de la propreté et de la gestion des déchets, de la gestion des ressources (eau et énergie) et du rapport à l’environnement naturel, et une analyse des pratiques « écoresponsables» en détention ;
  • participer à la prospection d’entreprises et organisations partenaires potentielles pour la création de dispositifs écoresponsables ;
  • participer à la conception et à la rédaction des études de faisabilité qui ciblent les postes et domaines d’expérimentation réalisables (par besoin prioritaire pour les établissements et par opportunité avec les partenaires extérieurs intéressés).

apporter une compétence « écologique »

L’apport de compétence « écologique » concerne la recherche de solutions et leur mise en œuvre dans la problématique de l’écoresponsabilité en prison. Vous intervenez en complément du travail produit par la recherche scientifique, suivant son analyse et ses recommandations :

  • proposer une rencontre avec l’équipe de recherche et/ou au sein des ateliers en prison pour présenter votre activité et enrichir le débat ;
  • participer aux études de faisabilité d’un projet relatif à votre secteur d’activité ;
  • collaborer en workshop ou laboratoire d’idées à la conception de dispositifs écoresponsables en prison.

proposer un autre partenariat

Vous souhaitez apporter une autre contribution que celles recherchées ?
Proposez-là ici en expliquant le rôle que vous pourriez jouer, nous sommes très curieux de ce que vous pourriez proposer.


Tags:

Related posts

commenter