recherche scientifique
  partager des connaissances…
débuts s’adresse à tous les professionnels de la recherche en sciences humaines et sociales.
Partagez vos recherches et vos sources, vos questionnements, votre méthodologie ou encore votre quotidien professionnel pour éclairer les citoyens engagés dans la prévention de la délinquance et la réinsertion, ou désireux d’y contribuer.

partager une info, une donnée

ce qu’il faut savoir…
débuts met en ligne des articles présentant une sélection d’informations et de données qui accompagnent la mise en place des projets participatifs.
Adressés à tous les publics, ces articles thématiques synthétisent « ce qu’il faut savoir » pour comprendre facilement et rapidement les contextes et les enjeux des projets auxquels chacun peut participer.
un mot à ajouter ?
Suivant le principe collaboratif fondateur de débuts, vous pouvez enrichir ces articles sur la base de vos connaissances.
Découvrez les thèmes abordés et renseignez dans le champ proposé les infos et les données que vous souhaitez ajouter ou améliorer (sous forme de notes ou d’article), en respectant les principes de vérifiabilité et de neutralité.

partager votre activité de recherche

écrire un article pour débuts
La proposition d’un article peut être spontanée pour alimenter la réflexion autour des grands thèmes de débuts, relatifs à la délinquance et à la cohésion sociale. Elle peut aussi apporter aux contributeurs un éclairage ou des informations plus spécifiques sur certains sujets, dans le cadre des débats et des projets proposés sur ce site.
Dans les deux cas, les articles ne sont pas soumis aux contraintes rédactionnelles académiques des articles scientifiques.
Vous avez aussi la possibilité de partager un article déjà publié sur un autre média, dans sa totalité ou dans une forme résumée qui pourra renvoyer vers le contenu original.
des articles adressés à tous les publics
Les contenus publiés sur debuts.fr s’adressent à tous les public. Afin d’être bien compris par tous les lecteurs, veillez à définir les éventuels concepts et termes spécifiques employés. Au besoin, suivez les recommandations rédactionnelles du guide des contributeurs.
Pour dynamiser vos contenus, vous pouvez joindre des graphiques, photos, vidéos… ou solliciter les équipes de débuts pour les illustrer. Dans le cas d’un long sujet, votre contribution peut être découpée en plusieurs articles, postés à intervalles réguliers.
devenir auteur régulier
débuts propose des projets de création éditoriale sur l’évolution du champ pénal et la cohésion sociale.
Adressés à tous les chercheurs, ces projets sont orientés vers une diffusion informelle et créative du savoir. Ils sont conçus pour mettre en œuvre une production de contenu original régulière autour de votre activité de recherche et suivent une ligne éditoriale et un rythme de publication définis en collaboration avec les équipes de débuts.
Découvrez les projets de création éditoriale proposés ou soumettez votre propre idée de projet par e-mail, à l’adresse contribuer@debuts.fr.
  …et en produire de nouvelles
Toutes les activités de débuts peuvent accueillir des projets de recherche scientifique.
La proposition d’un projet de recherche est accessible à tous les chercheurs en sciences humaines et sociales, quels que soient leurs sujets d’investigations.
Votre proposition peut concerner un projet de « recherche-action », dans l’objectif d’accompagner la réalisation des ateliers en prison et des projets participatifs, ou une approche plus théorique et transversale, relative à l’action collaborative de débuts en matière d’innovation sociale.
Elle peut être apportée en réponse aux appels à projets scientifiques de débuts ou de façon spontanée.

accompagner un atelier ou un projet

#délinquance #prison #SOCIÉTÉ
débuts propose des projets participatifs ouverts à tous, y compris en prison avec les ateliers de débuts.
Imaginés par les contributeurs, les projets ont pour objectif de croiser la prévention de la délinquance, la lutte contre la récidive et la réinsertion avec le monde du travail, de la culture, de l’enseignement, de l’environnement, de la philosophie… Autant de domaines qui multiplient les approches originales pour impliquer le plus grand nombre dans l’invention de solutions nouvelles.
Sélectionnés et développés en collaboration avec les équipes et le comité d’orientation de débuts, ces projets peuvent accueillir des dispositifs de recherche scientifique qui accompagneront, en totalité ou en partie, leur conception, leur encadrement ou leur réalisation.
créativité, décloisonnement et partenariats
Dans sa démarche d’innovation, débuts privilégie les approches de recherche créatives, l’interdisciplinarité, les projets exploratoires et les partenariats avec les entreprises.
Cette démarche s’oriente principalement vers les projets de recherche-action car ils permettent d’impliquer différents publics dans une expérience d’innovation sociale à la fois pratique et symbolique, sur la base de leur expérience et de leur compétences, de leur valeurs et de leurs idées. Les projets participatifs créent ainsi des situations de rencontres, des changements de postures et de façons de penser, autant de moyens qui permettent à chacun de participer à la vie démocratique et de s’impliquer dans le vivre-ensemble.
protocoles et co-construction de recherche
Les protocoles de recherche sont élaborés par les chercheurs, les équipes de débuts et, éventuellement, les responsables des projets. Ensemble, ils définissent les objectifs, le plan et les moyens de la recherche pour mettre en œuvre les projets participatifs, et notamment les dispositifs adressés aux personnes détenues (voir plus bas les ateliers de débuts ).
Il s’agit, dans une logique d’ouverture et de pragmatisme, d’élaborer des dispositifs de co-construction de recherche avec tous les publics contributeurs : les personnes détenues et le personnel de l’administration pénitentiaire, les professionnels et les entreprises, les écoles et les universités, les associations et les institutions, ainsi que le grand public.
financement et conventions de recherche
La recherche de financement est assurée par les équipes de débuts, en collaboration avec les responsables des projets et des équipes de recherche, auprès de partenaires financiers et en particulier des entreprises. Ce financement est destiné à couvrir l’ensemble des coûts relatifs aux programmes des projets.
Les projets de recherche sont définis par convention entre les équipes scientifiques, débuts et le cas échéant une autorité administrative, notamment dans le cadre des ateliers en prison.

à propos des ateliers en prison
Les ateliers de débuts s’inscrivent dans l’innovation des Règles Pénitentiaires Européennes* qui encourage les dispositifs permettant aux personnes détenues d’échanger sur les aspects de la vie de la pénitentiaire.
Alors que ce type de dispositif est encore peu développé en France, débuts invite l’ensemble du secteur de la recherche scientifique à rejoindre sa démarche d’innovation, que ce soit au niveau de la conception, de la réalisation ou de la diffusion des ateliers.
*Règles Pénitentiaires Européennes. Règle 50. « Sous réserve des impératifs de bon ordre, de sûreté et de sécurité, les détenus doivent être autorisés à discuter de questions relatives à leurs conditions générales de détention et doivent être encouragés à communiquer avec les autorités pénitentiaires à ce sujet ».

chercher avec débuts

Cette section est en cours de création. Elle sera prochainement disponible. Dans cette attente, vous pouvez adresser vos projets de recherche à cette adresse : contribuer@debuts.fr
recherche scientifique
  partager des connaissances…
débuts s’adresse à tous les professionnels de la recherche en sciences humaines et sociales.
Partagez vos recherches et vos sources, vos questionnements, votre méthodologie ou encore votre quotidien professionnel pour éclairer les citoyens engagés dans la prévention de la délinquance et la réinsertion, ou désireux d’y contribuer.

partager une info, une donnée

ce qu’il faut savoir…
débuts met en ligne des articles présentant une sélection d’informations et de données qui accompagnent la mise en place des projets participatifs.
Adressés à tous les publics, ces articles thématiques synthétisent « ce qu’il faut savoir » pour comprendre facilement et rapidement les contextes et les enjeux des projets auxquels chacun peut participer.
un mot à ajouter ?
Suivant le principe collaboratif fondateur de débuts, vous pouvez enrichir ces articles sur la base de vos connaissances.
Découvrez les thèmes abordés et renseignez dans le champ proposé les infos et les données que vous souhaitez ajouter ou améliorer (sous forme de notes ou d’article), en respectant les principes de vérifiabilité et de neutralité.

partager votre activité de recherche

écrire un article pour débuts
La proposition d’un article peut être spontanée pour alimenter la réflexion autour des grands thèmes de débuts, relatifs à la délinquance et à la cohésion sociale. Elle peut aussi apporter aux contributeurs un éclairage ou des informations plus spécifiques sur certains sujets, dans le cadre des débats et des projets proposés sur ce site.
Dans les deux cas, les articles ne sont pas soumis aux contraintes rédactionnelles académiques des articles scientifiques.
Vous avez aussi la possibilité de partager un article déjà publié sur un autre média, dans sa totalité ou dans une forme résumée qui pourra renvoyer vers le contenu original.
des articles adressés à tous les publics
Les contenus publiés sur debuts.fr s’adressent à tous les public. Afin d’être bien compris par tous les lecteurs, veillez à définir les éventuels concepts et termes spécifiques employés. Au besoin, suivez les recommandations rédactionnelles du guide des contributeurs.
Pour dynamiser vos contenus, vous pouvez joindre des graphiques, photos, vidéos… ou solliciter les équipes de débuts pour les illustrer. Dans le cas d’un long sujet, votre contribution peut être découpée en plusieurs articles, postés à intervalles réguliers.
devenir auteur régulier
débuts propose des projets de création éditoriale sur l’évolution du champ pénal et la cohésion sociale.
Adressés à tous les chercheurs, ces projets sont orientés vers une diffusion informelle et créative du savoir. Ils sont conçus pour mettre en œuvre une production de contenu original régulière autour de votre activité de recherche et suivent une ligne éditoriale et un rythme de publication définis en collaboration avec les équipes de débuts.
Découvrez les projets de création éditoriale proposés ou soumettez votre propre idée de projet par e-mail, à l’adresse contribuer@debuts.fr.
  …et en produire de nouvelles
Toutes les activités de débuts peuvent accueillir des projets de recherche scientifique.
La proposition d’un projet de recherche est accessible à tous les chercheurs en sciences humaines et sociales, quels que soient leurs sujets d’investigations.
Votre proposition peut concerner un projet de « recherche-action », dans l’objectif d’accompagner la réalisation des ateliers en prison et des projets participatifs, ou une approche plus théorique et transversale, relative à l’action collaborative de débuts en matière d’innovation sociale.
Elle peut être apportée en réponse aux appels à projets scientifiques de débuts ou de façon spontanée.

accompagner un atelier ou un projet

#délinquance #prison #SOCIÉTÉ
débuts propose des projets participatifs ouverts à tous, y compris en prison avec les ateliers de débuts.
Imaginés par les contributeurs, les projets ont pour objectif de croiser la prévention de la délinquance, la lutte contre la récidive et la réinsertion avec le monde du travail, de la culture, de l’enseignement, de l’environnement, de la philosophie… Autant de domaines qui multiplient les approches originales pour impliquer le plus grand nombre dans l’invention de solutions nouvelles.
Sélectionnés et développés en collaboration avec les équipes et le comité d’orientation de débuts, ces projets peuvent accueillir des dispositifs de recherche scientifique qui accompagneront, en totalité ou en partie, leur conception, leur encadrement ou leur réalisation.
créativité, décloisonnement et partenariats
Dans sa démarche d’innovation, débuts privilégie les approches de recherche créatives, l’interdisciplinarité, les projets exploratoires et les partenariats avec les entreprises.
Cette démarche s’oriente principalement vers les projets de recherche-action car ils permettent d’impliquer différents publics dans une expérience d’innovation sociale à la fois pratique et symbolique, sur la base de leur expérience et de leur compétences, de leur valeurs et de leurs idées. Les projets participatifs créent ainsi des situations de rencontres, des changements de postures et de façons de penser, autant de moyens qui permettent à chacun de participer à la vie démocratique et de s’impliquer dans le vivre-ensemble.
protocoles et co-construction de recherche
Les protocoles de recherche sont élaborés par les chercheurs, les équipes de débuts et, éventuellement, les responsables des projets. Ensemble, ils définissent les objectifs, le plan et les moyens de la recherche pour mettre en œuvre les projets participatifs, et notamment les dispositifs adressés aux personnes détenues (voir plus bas les ateliers de débuts ).
Il s’agit, dans une logique d’ouverture et de pragmatisme, d’élaborer des dispositifs de co-construction de recherche avec tous les publics contributeurs : les personnes détenues et le personnel de l’administration pénitentiaire, les professionnels et les entreprises, les écoles et les universités, les associations et les institutions, ainsi que le grand public.
financement et conventions de recherche
La recherche de financement est assurée par les équipes de débuts, en collaboration avec les responsables des projets et des équipes de recherche, auprès de partenaires financiers et en particulier des entreprises. Ce financement est destiné à couvrir l’ensemble des coûts relatifs aux programmes des projets.
Les projets de recherche sont définis par convention entre les équipes scientifiques, débuts et le cas échéant une autorité administrative, notamment dans le cadre des ateliers en prison.

à propos des ateliers en prison
Les ateliers de débuts s’inscrivent dans l’innovation des Règles Pénitentiaires Européennes* qui encourage les dispositifs permettant aux personnes détenues d’échanger sur les aspects de la vie de la pénitentiaire.
Alors que ce type de dispositif est encore peu développé en France, débuts invite l’ensemble du secteur de la recherche scientifique à rejoindre sa démarche d’innovation, que ce soit au niveau de la conception, de la réalisation ou de la diffusion des ateliers.
*Règles Pénitentiaires Européennes. Règle 50. « Sous réserve des impératifs de bon ordre, de sûreté et de sécurité, les détenus doivent être autorisés à discuter de questions relatives à leurs conditions générales de détention et doivent être encouragés à communiquer avec les autorités pénitentiaires à ce sujet ».

chercher avec débuts

Cette section est en cours de création. Elle sera prochainement disponible. Dans cette attente, vous pouvez adresser vos projets de recherche à cette adresse : contribuer@debuts.fr